Les indicateurs de la performance industrielle

| Conseils d'expert

Lorsque l’on souhaite améliorer sa performance industrielle, il est indispensable de définir des objectifs et les indicateurs de mesures associés à ces objectifs.

Si l’on prend l’exemple d’un téléphone portable, l’indicateur de charge renvoi l’information en provenance de la batterie. Si le niveau de charge baisse, l’indicateur va clignoter, afficher un message de batterie faible. Cet indicateur est bon qu’il permet à l’utilisateur d’identifier directement le problème et mettre en oeuvre l’action corrective.

Indicateurs-performance-industrielle-optimisation-flux

Les indicateurs de performance sont la base du management visuel, le management par la communication visuelle qui facilite la réalisation d’améliorations quotidienne et qui fournit les indicateurs nécessaires pour l’accomplissement des missions à réaliser.

Il existe de nombreux indicateurs et nous proposons de vous présenter les principaux.

 

Indicateurs pour la productivité

 

Le taux de rendement global (TRG)

Le taux de rendement global, permet de mesurer la performance de l’outil de production dans sa globalité.

Plusieurs manières de le calculer existent mais la plus couramment utilisée est la suivante:

TRG = (taux de marche) x (taux d’efficacité) x (taux de produits conformes)

 

Le taux de productivité globale (TPG)

Il permet de mesurer l’efficacité des process ainsi que la performance des ressources disponibles.

Formule de calcul:

TPG = (quantités produites) / (nombre d’heures de fonctionnement)

 

Taux de productivité par poste (TPGP)

Il correspond au taux de productivité mais détaillé par sous-ensemble jusqu’au poste.

TPGP = (quantités produites du sous-ensemble) / (nombre d’heures de fonctionnement du sous-ensemble)

 

Niveau de production (NP)

Selon la pertinence, le niveau de production représente les familles de produits ou l’équipement, le quantités produits.

NP = nombres d’ordres produits sur la période

 

Capacité de production inutilisée (CPI)

Cet indicateur met en évidence la capacité de production supplémentaire de l’outil industriel.

CPI = (volume standard disponible) – (volume des ventes en cours)

 

Nombre de produits réalisés sur la période

C’est un indicateur bien connu et toujours nécessaire, il permet de suivre les commandes par rapport à la production livrée.

 

Indicateurs pour le process

 

Durée moyenne lead time (DMLT)

Le lead time est le temps de parcours du produit dans le process, soit entre le 1er ordre de fabrication et la sortie de la dernière étape.

DMLT = (∑(durées de cycles de production)) / (nombre d’ordres émis)

 

Densité des files d’attente (DFA)

Il permet de montrer la présence de goulots d’étranglement

DFA = ((volume de production en cours) / (volume de production réalisé)) / 100

 

Fiabilité du planning et des prévisions (FPP)

Il donne le pourcentage de fiabilité des plannings et permet de suivre la pertinence des solutions apportées pour la fiabilisation des délais

FPP = ((nombre de produits réalisés sur la période) / (production prévue) ) x 100

 

Indicateurs pour les délais

 

Délais de livraison (DL)

C’est le temps écoulé entre la livraison et le commande initiale. Cet indicateur est, avec la qualité, l’un des éléments principaux de la satisfaction client

DL=(date livraison – date commande)

 

Taux de livraisons reçues à temps (TLRT)

Il correspond aux nombres de livraisons effectuées dans le délai initialement prévu

NLRT = ((nombre de livraisons) / (nombre de livraisons reçues dans les temps)) x 100

 

Indicateurs de stocks

Taux de rotation des stocks (TRSt)

Le taux de rotation des stocks de produits finis sert à mesurer la performance de la production ainsi que l’action commerciale. Un taux de rotation élevé est le signe d’une entreprise dynamique

TRSt = CA / (Stock Moyen)

Nombre de jours de consommation des stocks (NJCS)

Il correspondant aux nombres de jours de consommations des produits en stock. Il permet visualiser les produits peu consommées ainsi que les produits en stocks critiques. C’est un indicateur fournis lors d’une analyse ABC.

NJCS = (consommation par jour) / (quantité en stock)

Niveau des encours (NdEc)

C’est à la fois un indicateur de gestion des stock et un indicateur financier. Une usine travaillant en flux tendus aura un niveau d’encours bas.

NdEc = | (Encours année précédente) – (Encours année en cours) |

Taux d’arrêt dus aux ruptures (TAR)

Ce taux permet de représenter les problèmes dus à la gestion des stocks de composants ou matières premières, ou à l’approvisionnement

TAR = (Nb jours de fonctionnement)  /(Nb jours d’arrêts)

Indicateurs pour la qualité

Taux de produits conformes (TPC)

Il permet de connaître le pourcentage de produits bon du premier coup

TPC = ((nb produits conformes) / (nb produits totals)) x 100

Taux de rebuts (TR)

Cet indicateur indique le pourcentage de produits rebutés. Il sert à identifier les étapes du process posant problème.

TR = ((nb rebuts) / (nb produits totals)) x 100

Indicateurs santé et sécurité

Taux d’accidents du travail (TAC)

Un taux élevé d’accidents du travail peut indiquer de mauvaises conditions de travail (peu de respect des consignes, cadences trop élevées etc…) . Il est dès lors nécessaire d’améliorer les conditions de travail.

TAC = ((nb d’accidents du travail) / (nb de salariés en production)) x 100

Nombre d’heures supplémentaires

Un nombre d’heures élevés est la traduction d’un pic de production, d’un effectif insuffisant ou d’une mauvaise répartition des tâches.

 

Cette liste des indicateurs est évidemment non exhaustive et il n’est pas nécessaire de tous les mettre en place. Il est également possible de créer de nouveaux indicateurs spécifiques à votre activité et à vos objectifs. L’important étant de savoir ce que l’on doit mesurer afin de connaître les potentiels progrès et le résultat des actions mises en oeuvre.

 

Ces indicateurs font également partis de ceux implémentés lors de la réalisation d’un jumeau numérique de simulation de flux.

 

Dorian Hurault – Chef de projet optimisation des flux