Comment optimiser la performance industrielle de ses stocks grâce à l’analyse ABC?

| Conseils d'expert

L’analyse ABC est une méthode de catégorisation des stocks consistant à diviser les articles en trois catégories, A, B et C. Dans cette classification, A caractérise les articles les plus importants et C les moins importants. L’objectif de cette méthode est d’attirer l’attention sur les quelques articles cruciaux (A) et non sur les nombreux articles sans importance (C).

 

Prioriser l’attention

Afin de garder sous contrôle les coûts de la chaine logistique, il est essentiel d’optimiser le stock. La méthode la plus efficace consiste à se concentrer sur les articles les plus importants pour l’entreprise.
Selon le Principe de Pareto, 80% de la valeur de la consommation globale est souvent concentrée sur 20% des articles. La demande n’est pas répartie de façon proportionnelle entre les articles : les produits les plus vendus surpassent de très loin les autres.

GraphiqueABC

L’approche ABC propose que, lors de l’examen des stocks, les articles peuvent être noté en classe A, B ou C, en se basant sur les règles suivantes :

  • Les articles Asont les marchandises ayant la consommation annuelle la plus élevée. Ils représentent 70 à 80% de consommation annuelle de l’entreprise pour généralement 10 à 20% du nombre d’articles total en stock.
  • Les articles C sont au contraire ceux dont la consommation est la plus faible. Ils représentent 5% de la valeur de consommation annuelle de l’entreprise pour généralement 50% du nombre d’articles total en stock.
  • Les articles B sont intermédiaires ; ils ont une valeur de consommation moyenne. Ils représentent 15 à 25% de la valeur de consommation annuelle de l’entreprise pour généralement 30% du nombre d’articles total en stock

 

Différentes approches : choisir sa stratégie de stockage

 L’outil d’analyse ABC permet de construire une cartographie physique des stocks. Dans une cartographie, on distingue trois différents axes de classification ABC :

      • Une classification ABC avec une valorisation de la consommation. Les articles sont classés selon les fréquences de prélèvement. L’étude se base sur le critère de l’analyse de la consommation et permet d’effectuer une gestion des réapprovisionnements et une implantation physique des références.
      • Une classification ABC des articles par prix. Les articles sont classés par prix d’achat ou prix de revient. L’étude se base sur le critère financier du stock. Cette analyse de la valorisation du stock permet de repérer les produits pénalisants en termes d’immobilisation des capitaux.
      • Une classification ABC « Risques » où le risque stratégique est qualifié (articles souvent volés, monosource, largeur de gamme, …).

 

Ces classes ne sont pas équivalentes. Un article lambda peut obtenir l’indice (A) en classe « prix » puisqu’il est cher mais obtenir aussi l’indice (C) en classe « ventes » car il n’a pas été vendu sur l’année écoulée. L’intérêt sera alors de croiser les classes afin de déterminer la meilleure stratégie de cartographie.

 

Règles de gestion des stocks

Les règles basées sur l’analyse ABC exploitent le principe de Pareto selon lequel il existe un déséquilibre des ventes. Ainsi chaque article doit recevoir en fonction de sa catégorie un traitement adapté :

        • Les articles A doivent faire l’objet d’un strict contrôle des stocks, ils doivent bénéficier des zones de stockage les plus sûres et les plus proches des zones de travail afin de limiter les temps de parcours lors des réapprovisionnements ou des pickings. Il est très important de suivre l’évolution du stock pour ces articles afin d’éviter les ruptures.
        • Les articles C étant moins consommé ils peuvent être placé moins proche des zones de travail, les occurrences de picking et de réapprovisionnement étant faibles ; Pour ces articles C, la question n’est pas de savoir combien d’unités il est nécessaire de stocker mais plutôt est-ce que cet article doit-il être gardé en magasin ou externalisé.
        • Les articles B bénéficient d’un statut intermédiaire entre A et C. Il est néanmoins important de surveiller leur évolution dans l’éventualité d’un passage vers la catégorie A ou à contrario vers la catégorie C.

EntrepotLogistique

Un inventaire dit « tournant » pourra être mis en place afin de compter plus fréquemment les articles A que les articles C.

La classe D devant être identifiée pour traitement, elle correspond aux articles en stock n’ayant pas été consommés depuis trop longtemps.

 

Conclusion

La classification des articles est une des clés de maîtrise des stocks et qui permet de structurer la gestion des stocks.

Pour gérer un stock, il faut avoir une stratégie industrielle pertinente permettant de masquer les cycles d’approvisionnement et de fabrication du temps à la vue du client. Il est nécessaire d’arbitrer entre le coût de stock et la réduction de délai.

La gestion des stocks est donc un ensemble de techniques d’organisation logistique qui permet d’organiser la gestion des flux physiques et d’informations d’une entreprise afin d’optimiser sa performance industrielle.

 

Dorian Hurault – Chef de projet optimisation des flux